DETAILS DE L'OUVRAGE DE LA COLLECTION


Catégorie : Livres Modernes

Référence librairie : 1153

Titre: L' étranger Albert Camus - sur vélin d’Arches avec 29 eaux-fortes de Mayo . Exemplaire 285

Auteur : Albert CAMUS

Editeur : Nouvelle Revue Francaiçe . NRF, Paris, 1946
Date d'édition : 1946
Date de dépôt des droits d'auteur : 1942
Informations sur l'édition :
Reliure : Etui et chemise, couv. rempl., 153 p
Illustrations : Mayo
Isbn :

PRIX : -
- Si le prix n' était pas encore marqué, voire pour d' autres conditions reliées, nous contacter.
- Paypal, directement avec votre compte ou avec votre carte bancaire, permet de fractionner les règlements.
- Le Port en mode suivi est OFFERT vers la France Métropolitaine.


LE DESCRIPTIF EST APRES LES PHOTOS.

OUVRAGE DISPONIBLE : Non.


Images:








































Descriptif de l'ouvrage :

N.R.F., 1946, in-8, br., étui et chemise, couv. rempl., 153 p. Première édition illustrée. 1/265 ex. num. de 37 à 286, sur vélin d’Arches avec 29 eaux-fortes de Mayo. Exemplaire 285.
Albert CAMUS
1946 Paris, Gallimard, 1946. 1 vol. (168 x 267) de 153 pp., 1 f. n.ch. et 2 ff. blancs + la suite des eaux-fortes sous chemise imprimée, en feuilles.‎
Ouvrage protégé sous papier cristal. Le haut du dos semble avoir une légère et bien minime retouche.
‎Première édition illustrée. Un des 265 exemplaires après les 44 premiers exemplaires sur vélin d'Arches à la cuve. Première édition illustrée. 29 eaux-fortes d’Antoine Malliarakis, dit Mayo. Ce peintre égyptien commence des études d’architecture à Paris en 1923, mais fréquente surtout le quartier de Montparnasse et ses artistes, en particulier les surréalistes dont l’écrivain René Crevel et le peintre Yves Tanguy. Grâce à sa rencontre avec l’acteur Marcel Herrand et à son amitié avec Jacques Prévert, il va réaliser pendant dix ans de nombreux décors et des costumes de théâtre et de cinéma (dont les costumes pour Les Enfants du Paradis de Marcel Carné en 1945).TRÈS BEL EXEMPLAIRE DU TIRAGE DE TÊTE , EN PARFAIT ETAT. TRES RARE. ‎

Prix : Vendu

L'Étranger source Gallimard
Première parution en 1942
Illustrations de Mayo Nouvelle édition en 1946
Anciennes éditions de luxe illustrées, Gallimard
Parution : 01-01-1946
«Quand la sonnerie a encore retenti, que la porte du box s'est ouverte, c'est le silence de la salle qui est monté vers moi, le silence, et cette singulière sensation que j'ai eue lorsque j'ai constaté que le jeune journaliste avait détourné les yeux. Je n'ai pas regardé du côté de Marie. Je n'en ai pas eu le temps parce que le président m'a dit dans une forme bizarre que j'aurais la tête tranchée sur une place publique au nom du peuple français...»
160 pages, ill., 165 x 225 mm
Genre : Romans et récits Catégorie > Sous-catégorie : Littérature française > Romans et récits
Époque : XXe siècle
ISBN : 9782071004828 - Gencode : 9782071004828

Mayo :

ANTOINE MALLIARAKIS dit Mayo (Port Saïd 1905-Seine Port [Seine-et-Marne] 1990), peintre et graveur, Égypte, Paris, Rome. Sur les œuvres vendues par Me Le Mouel.

Mayo commence des études d'architecture à Paris en 1923, mais fréquente surtout le quartier de Montparnasse et ses artistes, en particulier les surréalistes dont l'écrivain René Crevel et le peintre Yves Tanguy, tout en gardant ses distances avec le mouvement. Admis à l'École des Beaux-Arts de Paris, il souhaite se consacrer à la peinture contre l'avis de son père qui le prive de revenus. En séjour à Berlin en 1928, la revue Der Querschnitt et la Galerie Flechtheim lui achètent des séries de dessins. Il rencontre Paul Klee et Kokoschka. En 1929, il expose pour la première fois à Paris à la Galerie Quatre Chemins. Mayo participe au Salon des Surindépendants. Il passe plusieurs années à Barcelone, Majorque et au Caire puis, de retour en France, passe en zone libre. Grâce à sa rencontre avec l'acteur Marcel Herrand et à son amitié avec Jacques Prévert, il va réaliser pendant dix ans de nombreux décors et des costumes de théâtre et de cinéma (dont les costumes pour Les Enfants du Paradis de Marcel Carné en 1945). Entre 1966 et 1984, il réside à Rome et y expose son œuvre plusieurs fois, ainsi qu'à Milan et Palerme. Né d'un père grec et d'une mère française, il se fait naturaliser français à la fin de sa vie. Il est nommé commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres en 1986.
Mayo pratique beaucoup le dessin. Lors de son séjour au Caire en 1934, il réalise des illustrations pour diverses revues ; il donne aussi 31 dessins pour Histoires de Jacques Prévert (Paris 1946). Il grave également à l'eau forte et illustre de 29 eaux-fortes L'Étranger d'Albert Camus (Paris 1946). Mayo expose vers 1935-1937 à l'Atelier 17 de Stanley William Hayter.
Le cachet a été créé pour les ventes d'atelier de 2002 et 2003. Il est apposé au recto des œuvres sur papier, mais a aussi servi pour les huiles. Il existe un deuxième cachet à l'encre, identique mais de taille plus grande, qui a été utilisé uniquement sur le verso des peintures. Cette marque a disparu et il est à craindre qu'elle puisse être utilisée sur des faux.

VENTES
2002, 6 novembre, Paris (chez Le Mouel ; expert M. Ottavi), atelier, 244 nos, 236 huiles, une gouache.
2003, 16 mai, Paris (chez Le Mouel ; expert M. Ottavi), atelier, nos 1D-34D plus de 1000 gravures, environ 300 gravures anciennes, un lot d'affiches, plus de 2000 dessins, gouaches et aquarelles, 5 carnets de dessins, 47 plaques de cuivre ou de métal ayant servi pour des gravures à l'eau forte, nos 1-294 huiles, nos 295-296 5 sculptures.

BIBLIOGRAPHIE
Galerie J. Damase, Mayo 50 ans de dessins, Paris 1978.
Paris 1986 : Mayo « Retour d'Italie », cat. par E. Vedrenne, Paris, Musée des Arts décoratifs, Paris 1986.
N. Malliarakis, Mayo, Un peintre et le cinéma, Paris, Budapest et Turin 2002.

Date de mise en ligne : septembre 2010.