logo

L'aventure littéraire , ou la psychose inspirée : Rousseau, Joyce, Pessoa Colette Soler

Disponible
Réf 7060
L'aventure littéraire, ou la psychose inspirée : Rousseau, Joyce, Pessoa – 1 janvier 2000
de Colette Soler (Auteur)
Détails sur le produit :
Broché
Editeur : Editions du Champ lacanien (1 janvier 2000)
Langue : Français
ISBN-10: 2914332017 ISBN-13: 978-2914332019
146 Pages
*
http://www.champlacanienfrance.net/node/58
*
Rousseau, Joyce et Pessoa sont ici appelés comme témoins d’un pousse-à-la création dont on ne peut que s’émerveiller, à moins "d’en prendre de la graine", selon l’expression de Jacques Lacan. Freud a donné dans la psychanalyse appliquée. Lacan a inversé la perspective : la psychanalyse ne s’applique pas à la littérature, bien incapable qu’elle est de fonder le moindre jugement littéraire. Plutôt est-ce le psychanalyste qui peut se mettre à l’école de l’œuvre ou de l’artiste lui-même, comme Lacan le fit. Hamlet-le désir, Antigone-la beauté, Gide-le fétiche, Sade et Kant-la volonté de jouissance, Edgar Allan Poe-la lettre, etc., et finalement Joyce le symptôme, en sont autant d’exemples. Ce n’est pas pour des raisons littéraires que Lacan a consacré une année de son Séminaire à James Joyce, mais parce qu’il a cru reconnaître dans Finnegans wake un usage de la lettre qui interrogeait la psychanalyse elle-même, et dans James Joyce un cas qui défiait son procédé. Dès sa thèse sur la paranoïa d’autopunition, il avait souligné les affinités de la psychose et de la création. Hôlderlin, Nerval, Van Gogh, et tant d’autres noms sont là pour dire que la forclusion, loin d’être simple déficit ou désordre, est aussi bien génératrice du hors-pair, instigatrice des qualités d’exception.
Bonjour,

Nous sommes actuellement absents.

Les commandes avec règlements automatiques sont suspendues.

Nous répondrons néanmoins, dès que possible et avec plaisir à vos messages.

Cordialement,

L.A.N