DETAILS DE L'OUVRAGE DE LA COLLECTION


Catégorie : Philosophie

Référence librairie : 7117

Titre: Cureau de La Chambre Le système de l’Ame Paris : Jacques d’Allin , 1665.

Auteur : Cureau De La Chambre

Editeur : Jacques d’Allin
Date d'édition : 1665
Date de dépôt des droits d'auteur : 1664
Informations sur l'édition :
Reliure : plein cuir
Illustrations :
Isbn :

PRIX : -
- Si le prix n' était pas encore marqué, voire pour d' autres conditions reliées, nous contacter.
- Paypal, directement avec votre compte ou avec votre carte bancaire, permet de fractionner les règlements.
- Le Port en mode suivi est OFFERT vers la France Métropolitaine.


LE DESCRIPTIF EST APRES LES PHOTOS.

OUVRAGE DISPONIBLE : Oui.

Contacts pour Informations, Règlements fractionnés, Offres d'acquisitions, … :

Par e-mail

Ou Tél. : 02 98 72 87 19



POUR ACQUISITION ET REGLEMENT DE CET OUVRAGE :

Virement bancaire, Chèque(s), Autres modes : nous contacter.

Une facture acquittée est adressée par e-mail ou avec votre achat.




Images:
































Descriptif de l'ouvrage :

Cureau de La Chambre
Le système de l’Ame
Paris : Jacques d’Allin, 1665.
In-12 de 14 feuillets non chiffrés-416pp.-5 feuillets non chiffrés de tables.
Reliure de l’époque pleine basane brune, dos à nerfs ornés.
Reliure présentant divers défauts ( Cf. photos c’est le plus explicite).
Ex-libris manuscrit ancien sur titre, un autre sur contreplat, pâle mouillure sur une partie des feuillets.
RARE

Médecin de Louis XIV, membre de l'Académie Française et l'un des fondateurs de l'Académie des Sciences ,et philosophe, M. Cureau de La Chambre (1594-1669) distingue la connaissance naturelle, liée à l'âme végétative, la connaissance sensible, à l'âme sensitive, et la connaissance intellectuelle, propre à l'homme et qui est une action de l'entendement. Recourant à la physique, à la psychologie et à la physiologie, il analyse leur interaction et expose que l'homme est corps et âme à la fois, apportant « un brillant éclairage sur l'histoire des idées au 17e siècle » (Michel Le Guern).