DETAILS DE L'OUVRAGE DE LA COLLECTION


Catégorie : Littérature (de) Céline

Référence librairie : 1755

Titre: L' église Louis-Ferdinand Céline

Auteur : Louis-Ferdinand Céline

Editeur : Denoël & Steele
Date d'édition : 1933
Date de dépôt des droits d'auteur : 1933
Informations sur l'édition : E.O.
Reliure : Broché
Illustrations :
Isbn :

PRIX : -
- Si le prix n' était pas encore marqué, voire pour d' autres conditions reliées, nous contacter.
- Paypal, directement avec votre compte ou avec votre carte bancaire, permet de fractionner les règlements.
- Le Port en mode suivi est OFFERT vers la France Métropolitaine.


LE DESCRIPTIF EST APRES LES PHOTOS.

OUVRAGE DISPONIBLE : Non.


Images:
























Descriptif de l'ouvrage :

Denoël & Steele, Paris, 1933. broché. 12x19cm. Edition originale, un des ex. numérotés sur alfa, seul tirage avec 10 Japon, 20 Hollande et 40 pur fil. Bel exemplaire n° 375, qqes rousseurs norm., bien complet de son frontispice photographique. _1933. 12x19cm. broché.

Louis Ferdinand Céline
*
Denoël et Steele, Paris, 1933. 250 p. br. in-12 + frontispice photographique (masque mortuaire de l'inconnue de la seine.,.) collection loin des foules édition originale du 12 septembre 1933 un des 2050 ex. (375) numérotés sur alfa aprés 70 ex. sur japon hollande ou pur fil couverture illustrée rempliée impression 2 couleurs bardamu à l'église ça se passe à la société des nations avec son directeur du service des compromis yudenzweck alias yubelblat alias ludwig rajchman et prime professeur yndusmane.,., d'une église l'autre de la société des nations à la nouvelle revue française ! ! ! ! beau papier sans rousseur bon exemplaire.
*
Paris, Les Editions Denoël et Steele / Coll. ''Loin des foules'', (1933). Un vol. au format in-12 (188 x 123 mm) de 242 pp., broché, sous couverture à rabats rempliés. Edition originale. Un des exemplaires numérotés du tirage sur Alfa. Il s'ouvre sur un frontispice photographique figurant l'Inconnue de la Seine. ''Seule ?uvre théâtrale écrite et publiée par Céline, L'Église constitue en quelque sorte une répétition générale du Voyage au bout de la nuit. L'Église, bien que publiée en 1933, un an après le Voyage, avait été écrite en 1926. Et déjà le protagoniste s'appelle le docteur Bardamu. Dans L'Église, le ton, bien que nouveau, n'a pas encore la force torrentielle que l'on connaît. La langue classique se heurte encore au parler populaire qui s'épanouit en quelques monologues très céliniens. L'action se déroule en Afrique, dans une petite résidence française, puis aux États-Unis dans les coulisses d'un music-hall new-yorkais, ensuite à Genève au siège de la Société des Nations et enfin dans la banlieue parisienne, dans un bistrot transformé en clinique au dernier acte. Les thèmes céliniens apparaissent au hasard des situations : le mépris des coloniaux ambitieux et médiocres, l'impuissance de l'homme devant la souffrance et la mort, le besoin de beauté et d'harmonie, l'amour des gens simples et des enfants. Ferdinand Bardamu apparaît comme un être vaincu d'avance par la fatalité et le cynisme général, essayant de survivre dans l'ombre. Comme le dit un des personnages : «Bardamu est un garçon sans importance collective. C'est tout juste un individu.» Sartre mettra cette phrase en épigraphe à La Nausée. Le grand intérêt que suscite L'Église est d'être une des toutes premières ?uvres de Céline et de contenir en germe les éléments qui permettront de situer son auteur à côté de Faulkner et de Joyce.''