DETAILS DE L'OUVRAGE DE LA COLLECTION


Catégorie : Religion : Bouddhisme

Référence librairie : 7671

Titre: Bouddha Le Soûtra du Diamant : Et autres soûtras de la Voie médiane

Auteur : PATRICK CARRÉ Philippe Cornu

Editeur : Fayard
Date d'édition : 2001
Date de dépôt des droits d'auteur : 0
Informations sur l'édition :
Reliure : Broché
Illustrations :
Isbn :

PRIX : 13 €
- Si le prix n' était pas encore marqué, voire pour d' autres conditions reliées, nous contacter.
- Paypal, directement avec votre compte ou avec votre carte bancaire, permet de fractionner les règlements.
- Le Port en mode suivi est OFFERT vers la France Métropolitaine.


LE DESCRIPTIF EST APRES LES PHOTOS.

OUVRAGE DISPONIBLE : Oui.

Contacts pour Informations, Règlements fractionnés, Offres d'acquisitions, … :

Par e-mail

Ou Tél. : 02 98 72 87 19



POUR ACQUISITION ET REGLEMENT DE CET OUVRAGE :

Virement bancaire, Chèque(s), Autres modes : nous contacter.
Carte bancaire, transaction sécurisée : traitée parPayPal 🔒
Acheter avec PayPal

PayPal, transaction sécurisée : avec votre compte PayPal 🔒
Acheter avec PayPal


Une facture acquittée est adressée par e-mail ou avec votre achat.




Images:














Descriptif de l'ouvrage :

PATRICK CARRÉ Philippe Cornu Le Soûtra du Diamant : Et autres soûtras de la Voie médiane
PARUTION : 28/03/2001
PAGES : 152
FORMAT : 120 x 185 mm
COLLECTION : Sciences humaines
EAN : 9782213609157
CODE HACHETTE : 3511151
EAN NUMÉRIQUE : 9782213648347
*
Si le Soûtra du Diamant et le Soûtra du Coeur sont célèbres dans l'ensemble du monde himalayen et sino-japonais, faisant l'objet de récitations et de méditations quotidiennes sur le sens de la vacuité universelle dans le bouddhisme tibétain et zen, il n'en est pas de même du Soûtra de la Pousse de Riz, injustement méconnu, et traduit ici pour la première fois en français. Il s'agit pourtant d'un texte clé des débuts du Mahâyâna, qui traite de tous les aspects de la production interdépendante en soulignant l'irréalité fondamentale des éléments qui la constituent.
Loin d'être un culte du néant, cette insistance sur la vacuité, propre au Grand Véhicule, fait voler en éclats le cadre étroit de l'être et de la substance, si chers à nos philosophes occidentaux, et débouche sur la mise en oeuvre d'une compassion sans limites.